14. La nature de l’argent

globules rondsObservons le sang d’un être humain. Les globules rouges se chargent d’oxygène et le transportent dans tous les recoins du corps. Chez un homme bien portant, ces globules sont de qualité identique, de taille identique.

globule rouge

 

 

En effet, comment un globule pourrait-il faire s’il changeait de taille, suivant les heures, ou bien l’endroit du corps où il se trouve ? Il resterait bloqué ici, créant des caillots, ou bien serait insuffisant là, parce que trop petit donc trop peu chargé en oxygène.

Comment un corps pourrait-il se maintenir en bonne santé avec un sang dont la qualité varie d’heure en heure, et de lieu en lieu ?

 

 

corps socialEh bien, quand on observe le système sanguin planétaire, c’est-à-dire notre système monétaire du début du XXIème siècle, c’est pourtant exactement à cela que nous assistons. Suivant les fluctuations monétaires, sous les jeux pervers de la bourse, les monnaies s’affolent ou s’effondrent. La valeur de l’argent (la capacité d’échange qu’il transporte) varie, parfois en quelques heures suite à une panique boursière ou à des ordres de boursicoteurs organisés.

Dans le membre Occidental, les « globules-sous » sont très chargés en pouvoir d’échange, ils ont une grosse valeur, tandis que dans le membre Sud Américain ou Africain de notre corps social planétaire, les « globules-sous » sont tout petits, dévalués, absents…

L’argent doit être de qualité et de valeur identique sur toute la planète, et en tout temps.

ball02c.gifLa valeur de l’argent doit donc être fixée pour tous les humains par une mesure étalon.

 Il est impossible de fixer une mesure étalon sur un objet fabriqué par la main de l’homme ne peut remplir cette fonction, car les conditions de fabrication peuvent changer. De même, on ne peut plus non plus utiliser une matière, même précieuse comme l’or ou le diamant. En effet, les conditions d’extraction peuvent changer, un filon gigantesque peut être découvert demain, ou à l’inverse, le métal peut manquer…

« Cette situation était celle de l’Europe à la fin du Moyen-Age : filons d’or épuisés, amas de métal dans les coffres de fortunes privées, donc manque d’argent pour les échanges, car en ce temps, l’étalon était bel et bien le poids de métal précieux transporté par chacun. A la Renaissance, la découverte de l’Amérique et de son or ont « relancé » l’économie européenne, par afflux de nouveau capitaux. C’est sans doute en vertu de ce système, basé sur un étalon « naturel » que la pensée reste ancrée d’une masse monétaire fixe, dont il faut s’arranger. Bien évidemment, avec la suppression de l’étalon-or, il n’en est plus rien, mais malheureusement, aucun autre étalon n’est jusqu’à présent venu remplacer l’or, avec pour conséquence l’anarchie spéculative sur les monnaies. D’où, en effet, un besoin urgent de trouver un étalon universel pour fixer la valeur de l’argent, mais un étalon qui ne soit pas soumis aux caprices de la Nature (quantité, qualité, difficulté d’obtention, etc).»  (Brieuc Le Fèvre)

ball02c.gifIl faut donc prendre appui sur quelque chose qui est déjà étalonné de manière universelle sur Terre : le temps

ball02c.gifLa seule mesure étalon qui ne change pas pour deux êtres humains est le temps qu’ils passent à accomplir une tâche.

60 minutes d’un homme du Sud, occupé à travailler, c’est-à-dire pris sur son temps libre, sont strictement égales à 60 minutes d’un homme du Nord qui accomplit la même tâche.

Il est évident que, suivant l’intérêt ou la pénibilité de la tâche, le temps ne passe pas aussi agréablement, mais c’est quand même toujours la même quantité de temps que l’homme ne consacre pas à lui-même ou à sa famille.

ball02c.gifLa Bioéconomie propose de fixer la valeur de l’argent à : 100 unités monétaires = 1 heure de travail basique.

(« basique » signifie « de base, hors primes diverses de solidarité sociétale ». Par exemple, la pénibilité est compensée par une prime. Voir pages suivantes)

 Page suivante

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>