7. Réflexion générale sur la santé d’une société


1. Un corps humain s’enfonce vers la maladie quand sont activées une ou plusieurs des touches du piano biologique :

piano– Hyperactivité (ex: hyperthyroïdie, hypersurrénalisme…)

–  Hypoactivité (ex : diabète)

–  Destruction par géode (lésions destructrices de l’os ou de la paroi de l’estomac…)

–  Multiplication par hyperplasie (multiplication des cellules cancéreuses…)

– Insuffisance ou mauvaise qualité de l’oxygène, de l’eau, des nutriments, etc.

2. De même la société est malade si :

– Une fonction est hyperactivée (par exemple : une armée surdéveloppée peut faire courir le risque de l’installation d’un état policier ou la survenue d’un coup d’Etat ;  une société hyper-marchande entraîne un consumérisme effréné avec  épuisement des ressources  , surabondance de déchets, pollution, etc.)

– Une fonction est hypoactivée (manque d’enseignants, d’infirmières, de médecins, de chercheurs, d’assistantes sociales…).

– Il y a des géodes (trous) (disparition des agriculteurs ne pouvant plus nourrir la population locale qui risque de mourir de faim en cas de conflit, artistes n’ayant pas les moyens d’exercer leur art, absence d’écoles, absence de thérapeutes …)

– Il y a un développement métastasique (des cellules se développent en surnombre et vivent aux dépens des autres cellules : jet-set, banquiers, boursicoteurs…).

– Une partie de la population ne peut obtenir l’oxygène, l’eau ou les nutriments essentiels dont elle a besoin.

 3. Les conditions indispensables pour une bonne santé de la société humaine

ball02c.gifPour que le corps social soit en bonne santé, toutes les fonctions nécessaires à sa survie doivent être remplies de manière optimum.

La politique économique doit donc veiller à ces points essentiels :

ball02c.gifChaque fonction sociale doit être représentée, ses membres étant en nombre suffisant pour que chaque besoin social soit comblé.

ball02c.gifCe nombre doit être ajusté pour qu’il n’y ait ni trop, ni trop peu de représentants d’une fonction sociale.

ball02c.gifAucun organe social ne peut vivre aux dépens des autres organes.

ball02c.gifChaque cellule-individu doit pouvoir combler ses besoins fondamentaux.

 

Page suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>