9. Participation citoyenne aux décisions

 


Quand un humain a mal, c’est qu’un endroit de son corps envoie vers le cerveau des messagers chimiques, car la douleur est le signal d’alerte d’un dysfonctionnement, qui, potentiellement, peut entraîner la maladie puis la mort du sujet. Il convient donc d’être attentif à ces signaux d’alerte et de résoudre les problèmes avant qu’ils ne soient trop graves.

Mieux encore, il convient de prévenir les signes avant-coureurs d’un problème éventuel.

Au niveau de la planète entière, des pays, des régions, des entreprises, si l’on veut garder un niveau de fonctionnement optimum, il faut agir de même.
Par contre, négliger ces signaux ou refuser de s’occuper du problème ouvre la porte à la maladie sociale.

ball02c.gifChaque humain, organisme, groupe social doit pouvoir exprimer ses besoins et son malaise.

Pour cela il est nécessaire de mettre en place des centres de doléances, qui permettent aux gouvernements de percevoir les signaux d’alerte de sa population.

ball02c.gifExprimer ses besoins implique qu’ils soient pris en compte et que les solutions préconisées correspondent bien à ces mêmes besoins.

ball02c.gifChacune des cellules souches enfants, ou chaque cellule adulte doit pouvoir exprimer ses besoins et participer aux décisions qui peuvent affecter son existence.

Il est donc nécessaire d’arrêter de voter pour des partis politiques ou pour des personnes, mais de voter pour des propositions précises et bien délimitée.

ball02c.gif Chaque citoyen doit donc pouvoir, après avoir recueilli un nombre de signatures nécessaires, devenir Porteur de Proposition (1), à condition que celle-ci respecte les Droits Fondamentaux.

ball02c.gif A intervalles réguliers, les citoyens sont appelés aux urnes pour plébisciter ou non les différentes propositions qui leur sont présentées.

ELECTION PRÉSIDENTIELLE SERRÉE EN MONGOLIE

Ainsi, directement chacun peut décider sur quoi la nation doit porter ses efforts financiers. Les Porteurs de Propositions plébiscitées sont chargés avec le ministère concerné de mener à bien leur proposition. C’est ainsi qu’il est possible de passer d’un traitement politique désincarné des problèmes à un véritable traitement gestionnaire, efficace et respectueux de la volonté populaire.

ball02c.gifChaque humain a la possibilité de participer par référendum d’initiative citoyenne aux décisions qui peuvent affecter son existence.

ball02c.gifChaque loi votée, si elle est contestée par un nombre significative de personnes, doit être plébiscitée avant son adoption définitive, en particulier par la partie de la population qu’elle impacte les plus.

Le gouvernement est donc l’expression de la volonté populaire éclairée par une éducation humaniste et solidaire.

 

 

(1) Exemples de propositions : créations de parc naturels, constructions de crèches, mises en place d’enseignements musicaux, constructions de parcs éducatifs, créations de musées de l’art enfantin,  fabrications par l’Etat de biens de première nécessité, diminutions des effectifs dans les écoles, mises en place de programmes d’irrigation, centres de distributions de soins, recherches sur telles maladie… etc. La liste des propositions est infinie et correspond aux besoins des citoyens…

 

Page suivante

Photo de Zeev Rozen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>